Combien de temps pour skier ?

Combien de temps pour skier ?

COMBIEN DE TEMPS FAUT-IL POUR DEVENIR BON AU SKI ? On assume ici de passer de débutant à bon skieur.

Il y a beaucoup de raisons d’être enthousiaste lors de votre premier séjour au ski : le plaisir de dévaler les pentes, les fêtes après-ski, sans oublier les paysages enneigés. Mais quand on parle de ski, combien de temps faut-il pour passer de zéro en station de ski à un héros sur les pistes ? Voici un tour d’horizon des grandes étapes de l’apprentissage et du moment où vous pouvez les cocher – ainsi que quelques conseils pour vous aider à affiner vos compétences, aux sports d’hiver, quel que soit votre niveau.

Qu’est-ce que cela signifie d’être bon au ski ?

Il n’y a pas de définition exacte, mais de manière générale, vous êtes un bon skieur lorsque vous êtes capable de skier avec une grande technique et un bon contrôle, quelle que soit la pente sur laquelle vous vous trouvez. Un bon skieur passe partout en sécurité.

Comme chacun acquiert des connaissances à des rythmes différents, il est préférable de ne pas trop s’attacher à se comparer aux autres. Si vous souhaitez suivre vos progrès, un signe certain de réussite est le moment où vous vous sentez en confiance pour attaquer une piste sans hésiter, qu’il s’agisse d’une descente en douceur sur un terrain peu accidenté ou de neige poudreuse fraîche. Au fur et à mesure de votre expérience, vous commencerez à apprendre des techniques plus avancées et serez en mesure d’explorer une plus grande partie du domaine skiable en toute confiance.

Bon skieur
Bon skieur

Combien de temps faut-il pour devenir un bon skieur ?

La rapidité de vos progrès dépend de beaucoup de choses différentes. Le temps peut changer très rapidement en montagne, ce qui peut avoir un impact important sur la facilité à skier. Les jours nuageux ou lorsqu’il neige, il y a moins de lumière et moins d’ombres, il est donc plus difficile de repérer les bosses sur la pente et de garder l’équilibre.

Les conditions d’enneigement jouent également un rôle – et sont un autre élément qui varie dans le temps. Les pistes dures et glacées sont les plus difficiles à négocier, car les skis ont plus de mal à s’accrocher. Pour obtenir les meilleures conditions d’apprentissage, il peut être judicieux de réserver un séjour de ski en fin de saison, car les températures sont généralement plus élevées, ce qui signifie que la neige est plus molle.

Il est également utile de réfléchir à l’endroit et à l’heure du domaine skiable où vous allez, car les conditions changent au cours de la journée. Les pentes exposées au sud sont les premières à recevoir le soleil, et les rayons du matin ramolliront les plaques de glace qui se sont formées pendant la nuit. Mais la neige molle a tendance à devenir plus cahoteuse, alors quand les choses se réchauffent plus tard, allez plus haut sur la montagne, où l’air plus frais garde la neige croquante et les pistes plus douces.

Les compétences que vous avez acquises dans d’autres sports peuvent également vous aider en altitude. Des activités telles que le roller et le patinage sur glace utilisent beaucoup de mouvements similaires à ceux du ski, et vous avez probablement un bon sens de l’équilibre, ce qui rend l’apprentissage du ski plus naturel. Tout le monde commence par les bases, matériel de ski, bonnes chaussures de ski, avant de passer aux techniques intermédiaires et avancées. Il faut parfois un peu de temps pour que les choses se mettent en place, mais n’oubliez pas que chaque fois que vous tournez, vous vous améliorez. Continuez à vous entraîner, restez détendu et amusez-vous.

Voici un récapitulatif des éléments que vous apprendrez à chaque niveau de ski et le temps qu’il faut normalement pour les maîtriser.

Niveau débutant

  • Être débutant signifie que vous n’avez probablement jamais soulevé une paire de skis auparavant.
  • Si vous avez réservé des leçons, vous commencerez dans un petit groupe avec d’autres débutants.
  • Les séances durent généralement deux heures, ce qui vous laisse du temps libre pour vous entraîner à votre rythme. Certaines écoles proposent des cours sur toute la journée, avec une pause déjeuner au milieu.
  • Pour commencer, vous vous familiariserez avec le jargon du ski, vous saurez comment s’appellent les différents éléments de l’équipement, ainsi que les types courants de remontées mécaniques et les techniques que vous apprendrez.
  • Ensuite, vous apprendrez à maitriser votre matériel de ski, vos vêtements de ski, serrer vos chaussures de ski, à chausser et à déchausser les skis, avant de vous habituer à vous déplacer sur un terrain plat.
  • Le contrôle de votre vitesse est la première chose à laquelle vous devez vous habituer, afin de pouvoir ralentir et vous arrêter en utilisant la technique du chasse-neige – également appelée position « pizza », dans laquelle l’avant de vos skis est rapproché et l’arrière éloigné.
  • Après avoir ralenti et arrêté, il est temps de travailler sur les virages.
  • Une fois que vous savez vous diriger et contrôler votre vitesse, vous êtes prêt à prendre les remontées mécaniques et à vous entraîner à enchaîner les virages sur des pistes vertes ou bleues, afin de skier en forme de S sur la montagne.
  • À la fin de votre première semaine, vous aurez généralement pris des téléskis et des télésièges, et vous vous attaquerez à des pistes bleues légères. Vous aurez peut-être même commencé à rapprocher vos skis l’un de l’autre lorsque vous aurez fini de tourner, ce qui constitue la première étape de l’apprentissage du ski parallèle.
Débutant en ski à Courchevel
Débutant en ski à Courchevel

Niveau intermédiaire

  • Passer 2 à 3 semaines à pratiquer les bases est vraiment payant, et après vous serez prêt pour des techniques plus complexes et des terrains plus raides.
  • À ce stade, le ski parallèle est un point important, ce qui signifie que vous ferez des virages avec vos skis côte à côte plutôt qu’en position chasse-neige (ou « pizza »).
  • Très vite, vous enchaînerez les virages parallèles sur de larges pistes bleues – mais vous devrez peut-être encore utiliser le chasse-neige sur les sections étroites.
  • Au fur et à mesure que votre confiance grandit, vous vous attaquerez à votre première rouge et commencerez à explorer davantage le domaine skiable – vous pourrez même vous aventurer dans un snowpark pour essayer des petits rouleaux et des boîtes.
  • Et si vous faites une erreur, vous serez plus à même de la remarquer et de réfléchir à la façon de la corriger.
  • Il est assez courant que les gens restent à ce stade, utilisant des bleus et des rouges faciles pour se déplacer sur la plupart de la montagne – vous pouvez entendre parler de  » plateau intermédiaire « .
  • Mais si vous souhaitez vous attaquer à des terrains plus avancés, vous devez continuer à vous concentrer sur la technique.
    skieur seul

Niveau avancé

  • En moyenne, il faut environ 10 semaines avant de se sentir à l’aise sur tous les types de pistes, même les noires les plus raides. Mais certaines personnes peuvent arriver à ce point plus rapidement.
  • Votre ski parallèle doit être parfait maintenant, avec vos skis côte à côte tout le long du parcours pour faire des virages enchaînés en douceur.
  • L’objectif suivant est de travailler sur des virages plus courts, afin d’éviter les obstacles plus facilement et d’attaquer les sections étroites où il n’y a pas assez de place pour faire des virages larges et serrés.
  • Vous pouvez même essayer de faire des pirouettes en l’air et de saisir vos skis dans le snowpark, ou apprendre des techniques avancées comme le ski hors-piste ou les bosses – c’est-à-dire une piste couverte de bosses.
  • Avec le temps, vous finirez par skier partout en altitude avec une excellente technique, quelles que soient les conditions météorologiques et l’état de la neige.
  • Les skieurs professionnels et les moniteurs prennent toujours le temps de s’entraîner et utilisent des exercices et des analyses vidéo pour les aider à s’entraîner.
Skieur dans la neige poudreuse
Skieur dans la neige poudreuse

Comment devenir bon en ski rapidement

Évitez de vous surmener les premiers jours aux sports d’hiver, et prenez le temps de vous assurer que vous êtes satisfait des bases avant d’essayer quelque chose de plus avancé. Chaque fois que vous allez skier, vous vous améliorez, alors trouvez une piste que vous aimez et répétez-la plusieurs fois pour travailler votre technique et gagner en confiance. Allez à votre propre rythme et n’oubliez pas de prendre le temps de profiter de l’aspect social du ski, des conversations sur le télésiège aux arrêts café du matin. Voici quelques conseils qui vous donneront la meilleure recette pour réussir.

Prenez des leçons lorsque vous êtes en vacances

Réserver des cours dans une école de ski est un must pour les débutants, et c’est une excellente idée même si vous avez déjà un peu d’expérience. Vous apprendrez la bonne technique dès le premier jour et recevrez des conseils pour corriger vos mauvaises habitudes. Les moniteurs connaissent également tous les meilleurs endroits, vous ne vous retrouverez donc pas dans un endroit trop difficile. Et si vous êtes plus expérimenté, ils peuvent vous montrer des endroits moins connus de la montagne qui offrent une neige et des vues superbes.

Être dans un groupe avec d’autres personnes peut également être plus amusant, surtout lorsque vous débutez. Vous pourrez discuter et vous lier d’amitié avec d’autres débutants, et il y aura moins de pression pour aller vite car tout le monde a le même niveau de compétence.

Profitez des vacances scolaires. Les cours collectifs dans les stations de ski sont idéaux pour vous lancer, mais si vous souhaitez travailler sur une partie spécifique de votre technique, essayez de réserver une leçon privée. Ils sont généralement plus chers que les cours collectifs, mais ils en valent la peine. Vous bénéficierez d’un retour d’information beaucoup plus personnalisé et le moniteur choisira les meilleurs exercices pour vous aider à vous améliorer rapidement.

Moniteur de ski et élève
Moniteur de ski et élève

Se mettre en forme pour le ski

Vous n’avez pas besoin d’être en super forme pour skier, mais lorsque vous êtes en montagne, vous faites travailler des groupes de muscles que vous n’utilisez peut-être pas dans la vie de tous les jours. Avant de partir, faites quelques exercices adaptés afin de pouvoir tenir plus longtemps sur les pistes. Cela vous aidera également à améliorer votre équilibre, et vous serez moins susceptible de vous blesser. Découvrez comment vous mettre en forme pour le ski et essayez une série d’exercices que vous pouvez faire chez vous pour préparer votre corps aux pistes.

Regardez nos vidéos d’apprentissage du ski

Regardez nos vidéos d’apprentissage du ski pour avoir un avant-goût de ce qui vous attend. Elles couvrent toutes les notions de base et regorgent de conseils avisés d’un moniteur de ski professionnel. Si vous avez déjà effectué quelques sorties et que vous souhaitez simplement avoir quelques rappels avant vos prochaines vacances, regardez nos vidéos. Vous y trouverez des conseils et des astuces sur des sujets tels que l’enchaînement des virages, le contrôle de la vitesse et la façon de skier par mauvaise visibilité.

Profitez de la piste avant de partir

Après avoir pris votre forfait de ski, quand vous serez sur la piste en plein air, vous vous habituerez à l’équipement et apprendrez certaines des bases avant de partir, ce qui vous permettra d’explorer davantage la montagne lors de vos premières vacances. Et après un séjour au ski, ne passez pas une année entière sans vous entraîner à nouveau. Les sessions d’été permettent d’affiner votre technique et quelques jours de remise à niveau avant votre prochain séjour vous aideront à remettre vos jambes en forme pour le ski.

Prêt à vous lancer, il n’y a pas d’âge ? Jetez un coup d’œil à nos vacances au ski pour débutants, et aux écoles de ski afin de trouver les meilleurs endroits pour apprendre. Ou lisez notre guide des vacances au ski pour tout savoir sur les aliments à essayer, l’après-ski et les meilleures activités pour les skieurs à faire en dehors des pistes.

Envoi
User Review
0 (0 votes)